Les femmes à la tête de la transition vers les énergies renouvelables dans le domaine du chauffage et du refroidissement

07 October 2022 par Davide Casarin
Les femmes à la tête de la transition vers les énergies renouvelables dans le domaine du chauffage et du refroidissement

Les femmes sont sous-représentées dans les emplois dans le domaine des sciences, des technologies et de l'ingénierie (28 %) et dans le secteur des énergies renouvelables (32 %, IRENA).

L'EIGE a calculé que d'ici 2050, l'amélioration de l'égalité entre les sexes entraînerait une augmentation du (PIB) par habitant de l'UE de 6,1 à 9,6 %, ce qui représente de 1,95 à 3,15 billions d'euros.

Les femmes ont un grand potentiel en tant qu'agents du changement pour de nombreuses raisons non économiques également.

 

Le projet W4RES vise à ouvrir la voie au soutien de l'adoption des énergies renouvelables dans le domaine du chauffage et du refroidissement dans une perspective d'égalité des sexes. Il s'agit d'un projet financé par l'UE de 2020 à 2023 qui vise à accroître la participation des femmes et l'adoption de solutions dans le secteur du chauffage et de la climatisation par le biais de mesures de soutien reproductibles testées et validées dans huit pays. Le consortium de partenaires W4RES a déjà soutenu plus de 25 projets et initiatives.


Contenu complémentaire   #énergies renouvelables  #partenariats stratégiques  #financement de l'innovation 


La réalisation des ambitions climatiques de l'UE décrites dans le "Deal vert" de l'UE sera, par nature, un processus de transformation de nos économies et de nos sociétés. Pour tenir les promesses d'objectifs importants de réduction des émissions à moyen terme et de neutralité climatique à long terme, il faudra adopter des approches innovantes et veiller à libérer tout potentiel inexploité.

 

Une question essentielle qui mérite d'être posée est donc la suivante : "Qu'est-ce que le secteur de l'énergie rate actuellement ?". Selon un nombre croissant d'ouvrages, l'une des réponses est assez simple : l'égalité des chances et l'engagement des femmes.

 

Les femmes sont sous-représentées dans les emplois STEM (28%) la main-d'œuvre des énergies renouvelables (32%, IRENA) et l'argument central derrière cette vision est que puiser dans un réservoir plus grand et plus diversifié de talents dans le secteur de l'énergie ne serait pas seulement souhaitable en soi, mais stimulerait également la croissance économique durable et l'innovation. L'EIGE a calculé que "d'ici 2050, l'amélioration de l'égalité entre les hommes et les femmes entraînerait une augmentation du (PIB) par habitant de l'UE de 6,1 à 9,6 %, ce qui représente de 1,95 à 3,15 billions d'euros".

 

Les femmes ont un grand potentiel en tant qu'agents du changement pour de nombreuses raisons non économiques également. Par exemple, elles se montrent plus préoccupées que les hommes par le changement environnemental et climatique. Elles ont également tendance à entretenir des liens plus étroits avec leurs communautés locales et seraient en mesure de jouer un rôle clé dans la transition d'un modèle centralisé alimenté par des combustibles fossiles vers un modèle renouvelable et décentralisé, en adoptant une approche décisionnelle plus inclusive et en créant des chaînes de valeur locales performantes.

 

C'est dans cette optique que le projet W4RES vise à ouvrir la voie en soutenant l'adoption des énergies renouvelables dans le domaine du chauffage et du refroidissement dans une perspective de genre. À son stade actuel, le projet offre un ensemble de services et d'activités de soutien gratuits comprenant un mélange de mesures de soutien commercial et technique, de renforcement des capacités et de campagnes de sensibilisation.

 

Services de soutien W4RES

 

Le projet W4RES est à la recherche d'entreprises, d'organisations ou de communautés énergétiques opérant dans le secteur du chauffage et du refroidissement renouvelables en Belgique, mais aussi de chercheurs et d'experts souhaitant développer un projet, une initiative ou une start-up en rapport avec le chauffage et le refroidissement renouvelables.

 

W4RES est un projet financé par l'UE de 2020 à 2023 qui vise à augmenter l'implication des femmes et l'adoption de solutions dans le secteur du chauffage et du refroidissement renouvelables (RHC) via des mesures de soutien reproductibles testées et validées dans 8 pays.

 

L'expertise des partenaires du consortium W4RES a déjà soutenu plus de 25 projets et initiatives répondant à leurs besoins spécifiques :

 

  • Nos experts en affaires fournissent des analyses de marché et de chaîne de valeur, des modèles d'affaires durables, des recherches personnalisées d'opportunités de financement et des formations à la rédaction de propositions.
  • Des ONG spécialisées proposent des formations axées sur l'intégration de la dimension de genre et d'autres activités de renforcement des capacités afin de libérer le potentiel inexploité lié à la participation des femmes dans le secteur.
  • Parmi nos partenaires, des universités de renom réalisent des évaluations de la faisabilité technique et de l'impact environnemental, des analyses de la demande énergétique et d'autres services de conseil technique et de suivi.
  • Le vaste réseau international de l'équipe W4RES est ouvert et disponible pour les participants, qui sont également guidés dans leur recherche de financement de l'innovation et de partenariats stratégiques (par exemple dans le cadre du Réseau européen des entreprises).

 

Pour toute question, n'hésitez pas à contacter le Hub régional W4RES pour la Belgique (g.zendron@white-research.eu ou d.casarin@white-research.eu) ou à visiter le site web de W4RES.