Investissement dans la transition énergétique dans les marchés émergents et les pays en développement

08 November 2022 par Jürgen Ritzek
Investissement dans la transition énergétique dans les marchés émergents et les pays en développement

Les marchés émergents et les économies en développement (ME&ED) sont responsables de près de la moitié des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Mais le volume des capitaux actuellement déployés pour assurer la transition de ces pays vers des sources d'énergie à plus faible teneur en carbone est insuffisant face à l'ampleur du défi climatique. Le rapport du BNEF intitulé "Mobilizing Capital Into Emerging Markets and Developing Economies" donne un aperçu des conditions actuelles d'investissement dans la transition énergétique. Les investissements dans les capacités d'énergie renouvelable ont bondi de 40 % au cours des cinq années se terminant en 2021, par rapport à 2012-2016. Ces cinq dernières années ont également vu une baisse de 25 % des investissements dans les capacités alimentées par des combustibles fossiles sur ces marchés, les énergies renouvelables attirant 15 % de capitaux supplémentaires. Cette tendance devrait se poursuivre si les investisseurs donnent suite aux investissements publics et privés. Les investissements dans les combustibles fossiles ont baissé depuis 2019, mais les volumes restent importants.


Contenu complémentaire   #économies en développement  #énergies renouvelables  #financement climatique 


Read the original article here: BNEF