Numérisation Villes et bâtiments intelligents

Innovateurs : Un financement de 7,68 millions d'euros en faveur de la recherche et du développement pour changer radicalement les rénovations

29 novembre 2021 par Georg Vogt
Innovateurs : Un financement de 7,68 millions d'euros en faveur de la recherche et du développement pour changer radicalement les rénovations

Le projet Horizon procuRE a publié l'appel d'offres pour les services de RD (TED) appelant au développement de solutions innovantes pour rénover les bâtiments existants afin qu'ils soient alimentés en énergie 100% renouvelable. La date limite de soumission est le 22.2.22.

 

Six villes (Barcelone, Istanbul, Velenje, Nuremberg, Vila Nova de Gaia, Eilat) offrent aux fournisseurs 7,68 millions d'euros pour concevoir, développer et tester une approche de rénovation innovante capable de générer des packs de rénovation fournissant 100 % d'énergie renouvelable (SER) à tout bâtiment non résidentiel existant dont l'enveloppe est de qualité adéquate. L'approche de la rénovation doit être testée en générant et en mettant en œuvre des ensembles de rénovation pour des bâtiments spécifiques dans les portefeuilles du Buyers Group, les sites de démonstration.

Le Buyers Group gère à lui seul 21 000 bâtiments ; près d'une douzaine d'autres acheteurs suivent déjà le projet. Ensemble, ils espèrent approvisionner leurs bâtiments avec 100 % de SER locales dans un court délai. Pour y parvenir, les fournisseurs devraient suivre une "approche active", en optimisant les charges lourdes en matière de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC), etc., en ajoutant un contrôle intelligent (à distance), la production et le stockage d'énergie, tout en répondant aux exigences d'utilisation spécifiques afin d'optimiser l'ensemble du bâtiment.

Une introduction sur les documents d'appel d'offres ou un téléchargement direct (15 MB). Plusieurs sites événements informations sur le défi, la candidature, etc. Matchmaking La création de consortiums est soutenue en ligne et lors d'événements.

 

Contexte, situation actuelle, demande attendue

Actuellement, il n'existe pas de produits adéquats sur le marché permettant de construire un bâtiment 100 % renouvelable sans prendre de mesures invasives sur l'enveloppe. Le groupe d'acheteurs exploite à lui seul 21 000 bâtiments ; près d'une douzaine d'autres acheteurs suivent déjà le projet et d'autres sont attendus. Leurs portefeuilles constituent des dizaines de milliers de bâtiments dont la qualité de l'enveloppe est suffisante pour déployer les solutions envisagées. Les acheteurs souhaitent que ces bâtiments soient alimentés à 100 % par des SER locales dans un délai court. Pour y parvenir, les fournisseurs devraient suivre une "approche active", en optimisant les charges lourdes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC), etc., en ajoutant un contrôle intelligent (à distance), la production et le stockage d'énergie tout en répondant aux exigences d'utilisation spécifiques pour optimiser l'ensemble du bâtiment.

 

Le défi commun

Les fournisseurs doivent concevoir, développer et tester une approche de rénovation innovante capable de générer des packs de rénovation fournissant 100 % d'énergie renouvelable à tout bâtiment non résidentiel existant dont l'enveloppe est de qualité adéquate. L'approche de la rénovation doit être testée en générant et en mettant en œuvre des packs de rénovationpour des bâtiments non résidentiels spécifiques dans les portefeuilles du groupe d'acheteurs, les sites de démonstration.

L'approche de rénovation d'un fournisseur doit constituer un ensemble complet de méthodes, de technologies, de services et de dispositifs intégrés dans une boîte à outils bien documentée qui comprend au moins : un cadre d'évaluation du bâtiment, une approche de conception et de contrôle du système, la production de SER, l'intégration interopérable des dispositifs existants, la gestion et le partage des données, le contrôle du bâtiment, les solutions de stockage, les modèles de financement et de contrat, l'approche du coût du cycle de vie, la mise en service continue, l'éducation ciblée sur le comportement et la formation des occupants et des professionnels.

 

Au cours de la phase I et de la phase II, les fournisseurs adaptent, étendent et appliquent leur approche de rénovationpour générer des ensembles de rénovation pour six bâtiments spécifiques dans les portefeuilles du groupe d'acheteurs avec un niveau de détail croissant. Au cours de ces deux phases, les fournisseurs appliqueront leur procédure de co-conception pour faciliter l'échange d'informations, la participation, la prise de décision, etc. Les soumissionnaires retenus pour la phase III mettront ensuite en œuvre les paquets de rénovation dans trois bâtiments attribués, assureront la performance et appliqueront la procédure de mise en service continue. La livraison initiale du pack de rénovation doit être prête à l'emploi.

 


À propos de Georg Vogt

Vogt

Georg Vogt est responsable du département ICT Innovation Energy chez empirica. Il gère des projets internationaux dans le domaine de l'énergie intelligente depuis 2011. Au sein de SINTEG, il est en charge des événements internationaux et du développement et de la mise en œuvre des activités de mise en réseau. Pour la Commission européenne, il a développé des lignes directrices pour la politique d'efficacité énergétique et gère le projet d'achat pré-commercial procuRE pour les mises à niveau 100%-RES des bâtiments existants. Il est diplômé en économie et en études européennes.


Contenu complémentaire