Réduire les émissions de la fabrication du ciment et de l'acier

L'électricité est remarquablement polyvalente en termes d'utilisations potentielles, mais certains procédés industriels seront difficiles à décarboniser, quelle que soit la stratégie globale de décarbonisation de l'Europe. La fabrication de ciment, d'acier et de plastique, en particulier, pose des défis majeurs. La majeure partie des émissions de ciment d'une installation de production moderne, par exemple, sont des "émissions de procédé" résultant directement des réactions chimiques en jeu, et les combustibles fossiles font partie des matières premières utilisées pour la fabrication de l'acier et des plastiques.

 

 

 

Toutefois, le fait que ces secteurs seront difficiles à décarboniser ne signifie pas que l'électrification n'a pas de sens là où elle est possible et, en fait, même ces processus peuvent être partiellement décarbonisés grâce à la technologie électrique existante. L'électrification des processus industriels soutient également le développement et l'application de la gestion avancée de l'énergie.

 

Les émissions provenant de la fabrication de ciment, par exemple, pourraient être réduites de 40 % en électrifiant les procédés thermiques actuellement alimentés par des combustibles fossiles[1] et les émissions provenant de la fabrication d'acier pourraient être réduites de 80 % ou plus en adoptant des procédés de production déjà commercialisés (Circored®)[2]. Par conséquent, l'électricité a encore un rôle potentiellement utile à jouer dans la décarbonisation des secteurs industriels difficiles à traiter.

 

 

 

[1] Bellona, "An Industry Guide to Climate Action", 2018, 15, network.bellona.org/content/uploads/sites/3/2018/11/Industry-Report-Web.pdf.

 

[2] Bellona, 9.

 

 

 


À propos de Dusan Jakovljevic

Jakovljevic

Dusan Jakovljevic est co-fondateur et directeur de la politique et des communications de l'efficacité énergétique dans les processus industriels (EEIP). Formé à la London School of Economics, Dusan travaille dans le domaine des affaires publiques et de la politique énergétique de l'UE depuis 1999 à Londres et à Bruxelles. En prônant les plus larges collaborations entre les acteurs de la transition énergétique, Dusan soutient plus de 40 associations à Tw4SE (Twitter for Sustainable Energy), et est l'expert en engagement à DecarbEurope (EEIP est l'un des plus de 20 membres).


Contenu complémentaire