Gestion énergétique des bâtiments

Comment les améliorations de l'efficacité énergétique peuvent profiter aux propriétaires et aux locataires de bâtiments

31 janvier 2020 par Kerry Kilpatrick
Comment les améliorations de l'efficacité énergétique peuvent profiter aux propriétaires et aux locataires de bâtiments

Si l'amélioration de l'efficacité énergétique d'un bâtiment ne profite ni au propriétaire ni au locataire - en particulier dans le cas d'un bail triple net - il est souvent plus facile de laisser les choses telles qu'elles sont, même si cela signifie perdre de l'argent en gaspillage d'énergie !

Récemment, le président de E3 Prime Environment, CurtMonhart, a visité une entreprise dont la facture mensuelle de services publics est élevée. Le responsable du développement durable s'est concentré sur la réduction du gaspillage d'énergie et sur la diminution des coûts globaux des services publics. L'entreprise voulait des solutions immédiates !

Pendant la visite, Monhart était parfaitement conscient que le simple remplacement du système de chauffage, de ventilation et de climatisation obsolète et la modernisation de l'éclairage existant permettraient de réaliser des économies considérables. Même si les économies d'énergie seraient faciles à réaliser, il faudrait d'abord surmonter un énorme obstacle. Il s'agit de l'obstacle connu sous le nom de "split incentive". En termes simples, le propriétaire du bâtiment serait responsable du paiement des améliorations, mais le locataire récolterait tous les avantages financiers de la réduction de la consommation d'énergie.

Incitation fractionnée... Si ce n'est pas vous qui payez la facture, vous consommez probablement plus d'énergie.

Une explication simple de l'incitation au partage est la suivante : lorsqu'un propriétaire de bâtiment est responsable du paiement des dépenses énergétiques, il est fortement incité à utiliser les dernières technologies d'efficacité énergétique, ce qui laisse les locataires peu enclins à économiser l'énergie parce qu'ils ne voient jamais la facture. D'un autre côté, si les locataires paient l'énergie, ils sont incités à réduire leur consommation d'énergie, mais le propriétaire du bâtiment n'est plus incité à leur fournir les dernières technologies d'efficacité énergétique puisqu'ils ne reçoivent aucun avantage financier !

Si une rénovation énergétique ne profite ni au propriétaire du bâtiment ni au locataire, il est beaucoup plus facile de ne rien faire !

L'entreprise que Monhart a rencontrée est un locataire qui loue son bâtiment. Le bail est triple net, ce qui signifie que les locataires sont responsables de toutes les dépenses non liées à la structure du bâtiment. Si les locataires veulent être plus efficaces sur le plan énergétique, ils doivent payer pour toutes les améliorations, ou racheter le bail et chercher un bien plus efficace sur le plan énergétique - deux propositions coûteuses. Si le propriétaire ne retire aucun des avantages de l'installation d'un équipement à haut rendement énergétique, tout projet de modernisation de la technologie énergétique est très probablement voué à l'échec en raison du coût supplémentaire.

Ce qu'il faut, c'est une solution qui profite aux deux parties !

La solution - le financement du projet énergétique du propriétaire du bâtiment par les économies d'énergie des locataires !

Et si le propriétaire du bâtiment pouvait financer une amélioration de l'efficacité énergétique sans utiliser ses propres fonds et faire payer le financement par les économies d'énergie du locataire sans augmentation de son loyer mensuel et de ses dépenses de services publics ?

Le propriétaire du bâtiment bénéficierait de l'"avantage vert" GRATUIT qui comprend :

  • Une augmentation de la valeur de la propriété
  • Diminution des taux de vacance d'emploi
  • Augmentation des tarifs de location
  • Minimiser la rotation des locataires
  • Augmentation du confort des locataires
  • Augmentation de la productivité dans un bureau ou une installation industrielle

Les locataires bénéficient d'une réduction des coûts énergétiques et d'un environnement plus confortable. Une véritable solution gagnant-gagnant !

La solution gagnant-gagnant est rendue possible grâce à un programme de financement connu sous le nom de Property Assessed Clean Energy(PACE). Il offre l'occasion idéale de surmonter l'obstacle de la prime de dédoublement.

Dans un projet PACE, le coût du prêt est payé par les locataires via une évaluation spéciale au prorata de la taxe foncière. Cependant, avec un projet PACE d'amélioration de l'efficacité énergétique, leurs factures de services publics sont inférieures à ce coût, ce qui se traduit par une situation gagnant-gagnant pour le propriétaire et les locataires. Le propriétaire obtient un bâtiment économe en énergie avec une valeur marchande plus élevée, des taux d'occupation et de location plus élevés, et les locataires bénéficient d'un coût de location globalement inférieur.

L'un des éléments clés du programme PACE est que la plupart des projets financés doivent avoir un flux de trésorerie positif. Lorsque les avantages du programme PACE sont expliqués aux propriétaires de bâtiments, la réponse typique est "pourquoi ne le ferais-je pas ?

"...la répartition des incitations entre les propriétaires et les locataires des bâtiments crée un problème pour encourager l'efficacité énergétique."

Le programme PACE rend possible d'importants projets d'amélioration de l'efficacité énergétique en raison des nombreux obstacles financiers qu'il vise à surmonter. Cela inclut un financement à 100%, le non-recours et la possibilité de vendre la propriété sans avoir à rembourser le prêt.

Et dans de nombreux cas, un prêt PACE peut être considéré comme "hors bilan". En étant classé comme une dépense plutôt qu'un passif à long terme, cela permet d'économiser la capacité d'emprunt du propriétaire pour d'autres projets.

Le financement PACE aide à surmonter la division de l'incitation qui empêche de nombreux propriétaires de bâtiments de lancer des projets de rénovation efficaces qui sont souvent en retard. Si vous souhaitez obtenir plus de détails sur le financement de votre projet de rénovation énergétique avec Property Assessed Clean Energy, vous pouvez télécharger lerapportgratuit encliquant ICI.


À propos de Kerry Kilpatrick

Kilpatrick

Kerry Kilpatrick est le directeur des médias sociaux de l'EAG, l'Energy Alliance Group of North America, une entreprise de solutions énergétiques et de recouvrement des coûts qui adopte une approche "holistique" pour réduire les coûts d'énergie, d'eau et d'exploitation d'une entreprise.


Contenu complémentaire